Photographies de Jean-Pierre GRANDJEAN, Genève :

Jean-Pierre Grandjean, Photographe

 

http://www.grandjean-photo.com/

 

 

Après ses études de graphisme, Jean-Pierre Grandjean est formé comme directeur artistique, et il devient rapidement directeur de création en communication publicitaire et en dessin d'emballage.

Ce franco-suisse, né à Lausanne en 1950 vit à Genève, et travaille actuellement sur le vaste territoire qu’est notre planète, la terre. C'est pendant ses études de graphiste qu’il rencontre véritablement et définitivement l’expression photographique. Envoûté par sa grammaire et son langage universels, il consacre les vingt premières années de sa carrière professionnelle à imaginer des visuels destinés à communiquer ses idées pour des campagnes publicitaires. Il engage et fait travailler sous sa direction, les plus grands photographes de son époque: Art Kane, Dominique Issermann, Francis Giacobetti, David Hamilton, Hans Feurer, Catherine Hibbs et bien d'autres encore. C'est de ses multiples collaborations avec les plus grands photographes de sa génération, qu’il acquière la magie de l'image. Amoureux fou de la lumière, il sait qu’elle ne se dompte, ni ne se capture, mais s'apprivoise au jour le jour.

Aujourd'hui, riche de ces expériences et après avoir parcouru le monde entier à plusieurs reprises, il photographie sans intermédiaires. Sa vocation est passée de l'image publicitaire à la photographie du monde des Hommes. Depuis plus d’une vingtaine d’années, l’essentiel de son écriture photographique se passe autour du thème des religions et des traces de civilisations. Le spectateur découvre au travers de ses nombreuses publications et expositions, en Suisse et à l’étranger, des atmosphères captées avec beaucoup d’émotion et de justesse.

Bouddha et le bouddhisme sont devenus son sujet de prédilection pour son expression visuelle. De plus, il a traité du vaudou en Haïti, de ses cérémonies, comme celle de Baron Samdi à la fête des morts. Il s’est aussi intéressé de près à l’islam pendant ses voyages dans les mondes arabes et moyen-orientaux. Et il a également parcouru l’univers chrétien par de multiples voyages en Amérique latine et en Ethiopie, où il a photographié la célébration de Timkat, cette fête qui permet aux Chrétiens de l’Arche perdue de perpétuer le baptême de Jésus-Christ par Saint-Jean Baptiste dans les eaux du Jourdain.

 

Des routes de la Soie à Jyodhi

 

À l’occasion d’une rencontre au printemps 2010 avec Guitha Samy, Jean-Pierre Grandjean re-découvre l’univers de la soie naturelle avec la vision de Jyodhi et le savoir-faire des artisans de l’Assam Indien. Évoquant la spiritualité et les multiples périples du photographe sur les routes de la Soie, ensemble, ils conviennent que l’artiste disposera de différentes soies, de façon à les enregistrer photographiquement selon son inspiration et sa sensibilité. C’est ainsi que Jean-Pierre Grandjean emporte des soies dans le Yucatan et en Anatolie pour le début de cette collaboration.